Patrimoine civil  
Le village Patrimoine religieux Environs   Personnalités Liens


L'Industrialisation de la Corse au XIX ème siècle; lire un article de Corse Hebdo d'août 2014

 

  La mine de la Finosa (1910-1957)
Les mines de la Finosa ont extrait du plomb argentifère (galène, cérusite), du zinc (blende) et du cuivre (bornite).
L’essentiel de l’exploitation de La Finosa a été réalisé à ciel ouvert.
Les prospections sur le site commencent dans les années 1910.
En 1922 le décret est accordé sur un périmètre de 270 hectares. Durant cette période de recherches la production s’est élevée à environ 400 tonnes de minerai de plomb et de cuivre expédiés à dos de mulets jusqu’à la gare de Ghisonaccia.
De 1924 à 1931, jusqu’à 60 ouvriers mènent une exploitation assez régulière et permettent de produire environ deux tonnes de concentré à 55 % de plomb par jour.
La crise des années 1930 et la chute du cours du plomb entraînent la fermeture de la mine.
En 1949 une faible activité reprend avec une production annuelle de 40 tonnes de plomb marchand, jusqu’en 1957. Mais l’administration juge cette cession illégale et les ingénieurs constatent le caractère dangereux de l’exploitation, qui est interdite par arrêté préfectoral d’août 1957.
[Source du site : scripophilie.corse.free.fr/histo/ghisoni.html]
 
La balade commence par un petit
chemin à l'ombre de la forêt
Puis on découvre les anciennes habitations
des mineurs
Au détour du chemin les premiers indices que l'on approche de la mine
Et tout à coup elle émerge du paysage, vous êtes sur site    
     
Des tas de pièces métalliques jonchent le sol et seul un spécialiste pourrai vous dire à quoi, elles servaient.
Escalier d'accès à la veine d'extraction Creux dans le flanc de la montagne Creux et accès à l'entrée de la galerie centrale bouchée quelques mètres plus bas
 
Vue sur J.Marc depuis le fond d'une galerie partiellement bouchée Accès muré, pour sécurité, à la galerie principale  
     
Et plus bas près du fleuve, en face de l'acrobranche, encore d'autres vestiges mécaniques de la mine
     
     
 
  On peut apercevoir, vers la fin du parcours d'acrobranche, les restes du pont sur la rivière Au même endroit mais en 1956 !
     
     

haut de page