Les Personnalités de Ghisoni  

Le village Patrimoine religieux Patrimoine civil Environs   Liens

La liste de cette page n'est pas exaustive et si une information est erronée ou si ne désirez pas qu'elle figure sur cette page, écrivez moi.
Tout le texte ainsi que les photos proviennent d'internet.
Par contre si vous avez des photos de personnalités ne figurant pas ici, vous pouvez me les envoyer, je les ajouterais volontier.

Vincent-Marie Costantini (né à Ghisoni le 24 février 1751 - décédé à Grenoble le 25 juin 1825) : enrôlé comme simple soldat au Royal Corse en 1769, il gravit tous les échelons de la hiérarchie militaire de caporal (1770) à général de brigade (1803). Fait chevalier puis officier de la Légion d'honneur par Napoléon alors 1er Consul. Retraité le 17 juillet 1810.
Daniel Farioli (né en 1949) : artiste plasticien proche de l'École de Nice (œuvres dans de nombreux musées dont le Mamac de Nice)
Pierre Guilhemon (1904-1989) : résistant de la Seconde Guerre mondiale, chevalier de la Légion d'honneur, compagnon de la Libération, né à Ghisoni.
  Pierre-Louis Filippi : ingénieur en chef des Ponts et chaussées de la ville de Paris, officier de la Légion d'honneur, à l'origine de la création de la Défense dont il a été directeur général de l'EPAD (Établissement public d'aménagement de la Défense).
  Antoinette Charlet-Martelli, dite Nénette : artiste peintre octogénaire à qui l'on doit la décoration de chacune des poubelles du village, initiative unique en France, très appréciée des visiteurs. Elle aurait également développé la fibre artistique du célèbre styliste et créateur Pierre Hardy.
  Marc-François Martelli : ingénieur général honoraire de la ville de Paris. Officier de la Légion d'honneur. Ancien maire de Ghisoni. Auteur d'une monographie Ghisoni éditée par les Archives départementales de la Corse en 1960.
Roger Martelli (né en 1950) : historien du communisme, ancien membre du Comité exécutif national du Parti communiste français. Il est codirecteur de la rédaction du mensuel Regards et copréside la fondation Copernic avec Anne Le Strat.
  Raoul Maymard : chirurgien ; fondateur de la clinique Maymard de Bastia.
Alex Mucchielli, né en 1943, fils aîné de Roger Mucchielli, docteur en philosophie, docteur es lettres et sciences humaines (sociologie), professeur d'université ; auteur de 70 ouvrages (12 traduits en 10 langues dont le chinois, l'espagnol, l'arabe et le russe). En 2011, il est co-fondateur, avec son fils Raphaël, d'une start-up de formation à distance.
  Le Vénérable Franceschino de Ghisoni, Franceschinu Mucchielli (né à Ghisoni le 17 décembre 1777 - décédé à Civitella, Italie, le 25 janvier 1832). Clerc profès avec le nom de Ours-François. L’Église lui a donné le titre de Vénérable en 1848, premier degré vers la canonisation. Orphelin en 1789, il quitte la Corse pour Rome en 1798. Devenu moine franciscain, en 1800. Il est sujet à des crises d'épilepsie et ne peut être nommé prêtre. En 1801, il se retire au couvent de Bellegra Civitella, où il décède en 1832. L'héroïcité de ses vertus est proclamée par décret en 1848. Sa statue est érigée sur la place de Ghisoni en 1897 (après la Première Guerre mondiale, elle sera installée au-dessus de la porte principale de l'église). Plusieurs livres retraçent sa vie.
Hercule Mucchielli (né à Ghisoni en 1903 - décédé à Ghisoni en 1990) : distributeur et producteur de films, il a dirigé de prestigieuses maisons en France comme Pathé, Universal, Metro-Goldwyn-Mayer et Cocina. Il a aussi créé deux maisons de distribution : Cyrnos Films (L'Île d'amour avec Tino Rossi) et Valoria Films (de 1962 à 1975) avec laquelle il a coproduit ou distribué de grands films populaires (La Grande Vadrouille; Z; Le Corniaud; Le Rapace; Les 55 jours de Pékin).
Jean-Louis Mucchielli, (né en 1950), fils de Roger Mucchielli, docteur es sciences économiques, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, agrégation de l'enseignement supérieur de sciences économiques. Depuis 1989, professeur à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, conseiller culturel à l'ambassade de France au Japon (2004-2006); président du jury d'agrégation de sciences économiques et sociales (2008-2010). Chevalier de l'ordre national du Mérite, commandeur des palmes académiques, nommé recteur de l'Académie d'Amiens au conseil des ministres du 16 février 2010.
Roger Mucchielli (1919-1981) : officier dans la division Leclerc et psychosociologue. Participe à la libération de Paris, grièvement blessé au Bourget il reçoit les insignes de commandeur de la Légion d'honneur à titre militaire avec citations. Agrégé de philosophie à l'âge de 30 ans, docteur en médecine en 1959, puis docteur-ès-lettres en 1965, professeur des universités en psychologie, qualifié neuropshychiatre.
  Jacques Philippe Ottavi (né à Ghisoni le 24 juin 1767 - décédé à Montpellier le 13 novembre 1855) : engagé en 1782 au Royal Corse Infanterie. Général de brigade le 22 décembre 1800. Général de division le 20 mai 1808. Lieutenant Général le 11 décembre 1816. Campagnes d'Italie de 1797 à 1800 sous Bonaparte. 12 campagnes, aucune blessure. Chevalier de la Couronne de Fer. Baron du Royaume d'Italie et du Royaume des Deux-Siciles (21 avril 1813). Retraité en 1817. Son fils Bonaventure (né à Nice le 18 août 1796), lieutenant, a été son aide de camp à compter du 8 mai 1813.
Pierre Ottavi : inspecteur général de la police nationale (France). Ancien directeur de la sécurité publique de Paris. Officier de la Légion d'honneur.
  Jean Paolini (né le 3 mars 1921) : préfet de police de Paris du 2 juillet 1973 au 2 mai 1976 et du 17 juillet 1986 au 15 août 1988.
Nonce Paolini (né le 1er avril 1949) : dirigeant d'entreprises de télécommunication et de télévision.
Jacques-Philippe Pieri (né en 1846 à Ghisoni - décédé le 9 avril 1887 à Monaco) : Ingénieur. Entre 1867 et 1886 il déposa 12 brevets visant à améliorer les armes à feu (cartouches, mécanismes de mise à feu et d'alimentation, système de visée, fusil...). Ses brevets et inventions (principalement déposés en France et aux USA) lui ont permis de financer la construction en 1878 du "Palazzu", ancien centre administratif du canton de Ghisoni (Notaire, Perception, Tribunal...).
Roger Romani (né le 25 août 1934 à Tunis) : ministre français des Relations avec le Parlement de 1993 à 1997. Sénateur de Paris entre 1977 et mai 1993, réélu depuis 2002. conseiller de Paris de 1971 à 2001.
Marie-Jean Vinciguerra (né en 1931 à Bastia) : inspecteur général de l'Éducation nationale. Il a eu une carrière à la fois universitaire, diplomatique et politique.
   
haut de page